“LACERATED INKS” A new Poetic /artistic book BY philippe Bouret AND Muriel Augry

A new Collective book by Philippe Bouret and MURIEL AUGRY

has been recently published with

Poems by MURIEL AUGRY

Drawings by Philippe Bouret

introduction by / Emmanuel Pierrat

(CronÉdit Éditions – Valeriu Stancu, écrivain et éditeur.)

The book will be published first in Romania and then in France.

This is Bilingual artistic book about About femininity

Philippe Bouret says about the book :

Chères amies,
Chers amis,

J’ai le grand plaisir de vous informer que mon nouveau livre (livre d’artistes avec Muriel Augry) :

“ENCRES LACÉRÉES “

Cerneluri lacerate

Muriel Augry

Philippe Bouret

Préface de Emmanuel Pierrat

Emmanuel Pierrat II

(CronÉdit Éditions – Valeriu Stancu, écrivain et éditeur.)

vient de sortir des presses en Roumanie.

Livre d’artistes bilingue (Roumain-Français) sur la féminité. Textes de Muriel Augry (biographie jointe) écrits à partir de mes Encres (éfemmérides, éfemméros, femmes-bord, femmes-pli)

Ce livre sera distribué d’abord en Roumanie puis en France.

Pour l’instant et pour la France, les commandes devront m’être adressées en MP – Merci .

À vous.

Philippe Bouret

Biographie 2020 – Muriel Augry-Merlino

Muriel AUGRY est née à Paris.

Après des études littéraires à l’Université de Paris Sorbonne et l’obtention d’une thèse de Doctorat, sur la littérature française du XIX ème siècle, elle quitte la capitale française pour le Piémont, et enseigne à l’Université de Turin, pendant une dizaine d’années. Sa carrière se déroule ensuite entre Maroc (Rabat et Kénitra), Italie (Palerme) et Roumanie (Iasi) où elle travaille pour les services culturels de l’Ambassade de France, entrecoupée d’un séjour professionnel en France, au Ministère des Affaires Étrangères. Elle est officier dans l’ordre des Palmes académiques.

Les voyages et l’écriture sont ses deux passions qu’elle conjugue à travers la rédaction d’essais, de nouvelles, de poèmes.

Son premier essai Le cosmopolitisme dans les textes courts de Stendhal et Mérimée, publié aux Éditions Slatkine, reçoit, en 1991, le « Prix Roland de Jouvenel » de l’Académie française et la conforte dans l’exigence de recourir à une expression sobre, ciselée.

Muriel Augry rédige alors de nombreux essais sur la littérature des XVIII, XIX ème et XX ème siècles et plus particulièrement sur la littérature de voyage en Méditerranée et au Proche Orient ; elle s’intéresse, dans ce domaine, plus spécifiquement aux écrits féminins. Elle rédige, en 1998, le catalogue d’une exposition sur Le voyage des femmes de lettres en Égypte au XIX ème siècle et publie, en 2005, une édition critique du livre de Louise Colet Les Pays lumineux, aux Éditions Cosmopole.

Elle donne de nombreuses conférences et lectures à l’étranger (en Europe, en Afrique, au Proche Orient), participe à divers salons du livre à Paris, Beyrouth, Casablanca, Marrakech, Pise, Iasi…

Elle collabore à de nombreux ouvrages collectifs : recueils de nouvelles, anthologies poétiques.

Attirée par les formes littéraires brèves, elle publie, en 2012, un recueil de nouvelles Rien ne va plus, aux Éditions l’Harmattan.

Sensible à la beauté d’un mot, à l’alliance d’un son et d’une image, elle décide de se tourner vers la poésie et compose des recueils de poèmes en prose, parus au Maroc aux Éditions Marsam, Les lendemains turquoises, en 2010, traduit en arabe et Éclats de Murmures, en 2016 chez Virgule Éditions, tous deux illustrés par le peintre marocain Youssek El Kahfay. Entretemps, elle publie en France, chez l’Harmattan en 2012, Les Écailles du soir, illustré par le peintre algérien Aissa Ikken.

Les poèmes qu’elle écrit sont de courtes scènes, des tableaux dans lesquels les couleurs dansent et se querellent. Elle aime engager le dialogue avec des artistes plasticiens et concevoir ses œuvres dans l’optique d’un échange culturel et linguistique. Ses poèmes sont traduits en cinq langues : italien, espagnol, anglais, arabe et roumain. Elle collabore régulièrement avec des artistes de la Méditerranée, tel l’Italien Marco Nereo Rotelli pour des expositions, des performances ou le peintre calligraphe franco tunisien Abdallah Akar avec lequel elle a publié, en 2018,chez Virgule Éditions, un Beau Livre Instantanés, d’une rive à l’autre, qui a reçu le « Prix Vénus Khoury Ghata de la poésie illustrée ».

Elle a publié, en 2020, aux éditions Voix d’Encre, un recueil de poésies intitulé Les lignes de l’attente accompagné des calligraphies d’Abdallah Akar et une anthologie poétique bilingue Ne me dérêve pas en Roumanie, chez Junimea, avec des dessins de Dragos Petrascu.

Elle fait partie du PEN Club France, du Parlement des écrivaines francophones et vit actuellement en Roumanie, où elle dirige l’Institut français, à Iasi.

Biographie Philippe Bouret

Philippe Bouret est psychanalyste à Brive-la-Gaillarde et auteur de plusieurs ouvrages. Il s’intéresse particulièrement aux liens entre la psychanalyse et l’art. Ses travaux dans le Champ freudien l’ont conduit à étudier la poésie courtoise dans les cultures anté-islamique et arabo-andalouse au regard de l’enseignement de Jacques Lacan, de l’œuvre de Sigmund Freud et de l’enseignement de Jacques-Alain Miller. Il a étudié la langue et la calligraphie arabes.

Il pratique le dessin (particulièrement à l’encre de Chine)

Depuis de nombreuses années, il articule, à partir de son expérience de rencontres avec des artistes, ce qu’il nomme « la psychanalyse en expansion » et définit ainsi ce qu’il en est pour lui de la position du psychanalyste dans la cité au xxie siècle : « Les artistes prennent l’existence au sérieux. Ils explorent l’intranquillité, l’énigme et parfois la joie des chemins de la création, se laissent surprendre par les mots, les couleurs, les sons qui s’imposent à eux et font usage du malentendu comme marque de l’être parlant. » « Pour le psychanalyste qui va vers l’artiste, la rencontre au un par un appelle et expand le désir. Elle oriente l’engagement et révèle parfois des pépites. On appelle ça le savoir. Il en va de la survie de l’usage de la langue vivante et incarnée, il en va de la liberté. »

Membre de l’École de la Cause freudienne et de l’Association mondiale de psychanalyse, il a été Délégué par l’ecf aux cartels de l’acf-Massif Central et membre de la Commission des cartels de l’ecf de 2013 à 2015. Engagé pendant de longues années dans les travaux du Groupe franco-algérien du Champ freudien il a été co-créateur et co-rédacteur en chef de la revue La Fibule (Groupe franco-algérien du Champ freudien). Il est nommé Membre du Pen Club français en 2017 sur proposition de Sylvestre Clancier, Président d’Honneur et Président de l’Académie Mallarmé. En 2018, il entre au directoire du Pen Club, comme vice-président du Comité des écrivains pour la Paix

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.
%d bloggers like this: