Je vais dormir/par: Mohsen Elbelasy

Je vais dormir

Par

/Mohsen Elbelasy

Traduit de l’arabe par : Abel Kabach

Sur la rive du Nil

Je bois 

Ma tête est rues murailles

Et le râle des barricades

Des terrains assombris par leurs corps

Des batailles entre des volées de chauve-souris

Je ne dormirai pas

Je vais étouffer ma respiration

Je vais dormir sous terre

Jusqu’à ce que je voie ce que je ne veux pas voir

Ah

Vampire

Et ton haleine diamantine

Je dors dans une cavité de feux

Éclairée par une obscurité avec une bouche ouverte et une tête fracturée

Sur les cils de la folie

Il dort les mains sur la poitrine

Éteint et beau

Il sourit comme un enfant qui meurt dans son berceau froid

Écrit sur sa joue droite : tout le monde est parti

La fête est finie

Et maintenant je suis seul

Je flotte sur un lac de misérables

Des ivrognes et des putains

Des bars et des cratères de volcans

Je vais me baigner où jamais mon ombre n’est allée

Murmurez à la mort de quitter la rivière prisonnière

De ne pas s’approcher

Sa respiration me brule

Brule

Bru

So

Us

Ma tête

Des fils de fumée bleue avancent devant mes yeux

Des lèvres en questionnent d’autres

D’enlever le soleil du soir à ses chaines

Pour que la pituite de l’assujettissement s’évapore 

Les bâtonnets du myrte dansent sous les pluies de la joie pure

Où la brise se révoltera

Et les étoiles dorées pleuvront de chansons  salutaires

Je vais fumer

Et dormir

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s